Recherche

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

À propos de la Ville

Portrait de la Ville

Armoiries de la Ville d’Asbestos

D’azur, à deux pics croisés en sautoir, d’argent, soutenu par un fanal, d’or à un chef du deuxième, chargé d’une salamandre, d’or, dans sa patience de gueules.

Ornements extérieurs : l’écu timbré d’une couronne murale d’or à cinq tours. Le tout soutenu par deux branches d’érable de sinople, feuillées de même, tigées et boutonnées d’or, croisées en pointe en sautoir et liées par un ruban de gueules, retenant un lis tel de parchemin d’or, chargé de la devise en lettres romaines : « Non deserit alta ».              

Explications des termes héraldiques :

  • D’azur : couleur bleue en héraldique. Le mot azur provient de l’arabe-persan lazouverd, lapislazuli. L’azur est représenté en gravure par des hachures horizontales. Il symbolise la pureté.
  • À deux pics : signe caractéristique des mineurs et de tout ce qui touche aux mines.
  • Croisés en sautoir : le sautoir est une pièce honorable, formée de la combinaison de la bande et de la barre. On l’appelle aussi croix de Saint-André.
  • Un fanal : lampe de mineur qui avec l’ensemble des pics, est bien représentative, héraldiquement parlant, de l’emblème de mineur.
  • D’or : premier métal employé en héraldique. Il est représenté en gravure par un pointillé en quinconces. L’or est le rayonnement, au milieu duquel, autrefois les artistes représentaient les saints et les héros. L’or signifie : éclat, justice, foi, force et constance.
  • À un chef : le chef est la partie supérieure d’un écu.
  • Du deuxième : deuxième métal cité dans la description héraldique des armoiries d’Asbestos, c’est-à-dire, d’argent.      
  • D’une salamandre dans sa patience : animal chimérique. Sorte de lézard, présenté de profil, la tête contournée, la langue terminée en pointe de dard avec quatre pattes de griffon, environné de hautes flammes. Emblème adopté par François 1er et souvent figuré sur les châteaux sous son règne avec la devise : « Je nourris et j’éteins ». On croyait, en effet, que la salamandre était incombustible et éteignait les flammes. La salamandre est placée dans le chef pour symboliser l’amiante, substance minérale inaltérable au feu.
  • Dans sa patience : la patiente de la salamandre est le feu. On représente celle-ci presque toujours dans les flammes qui sont sa patience.
  • De gueules : couleur rouge en héraldique. Ce mot provient de l’arabe « ghiul » qui veut dire tout ce qui est rouge. En gravure, il est représenté par des lignes verticales. Le gueules symbolise la charité et la justice.
  • Ornements extérieurs : tout ce qui se trouve à l’extérieur de l’écu, comme la devise, les branches d’érables, etc.
  • Couronne à cinq tours : indique la ville.

Devise : sentence concise, particulièrement à une famille, à une nation, à une cité et ville, etc., inscrite sur un ruban au-dessous de l’écu. La devise « non deserit alta » se traduit en français : « Tiens-toi à la hauteur ». Cette devise convient parfaitement bien à la Ville d’Asbestos. Elle inspire les générations futures à l’action progressive pour leur Ville ainsi que pour l’avenir de tous.